HISTOIRE

C’est  la loi du 16 avril 1955 qui porte création du Centre national des œuvres universitaires et scolaires et des Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires ayant le statut juridique d’établissements publics dotés de la personnalité civile et financière.

Cette loi est l’aboutissement d’une évolution amorcée en 1919, avec l’inscription au budget du ministère de l’Éducation nationale, de crédits destinés aux associations étudiantes pour les œuvres sociales qu’il se propose de gérer.

Au début des années 30, il s’agit ensuite de prendre en main la gestion de ces crédits par un organisme public – la Commission des Recteurs, pour la création de résidences universitaires.

En 1936, l’extension des services destinés à l’amélioration de la vie étudiante conduit le Ministre de l’Éducation nationale, Jean ZAY, à créer un organisme permanent : le Comité supérieur des œuvres en faveur des étudiants.

En 1973, un Centre Local des Œuvres Universitaires dépendant du Centre Régional de Bordeaux est installé en Guadeloupe. C’est la création des structures administratives de l’Académie des Antilles et de la Guyane qui a accéléré la mise en place d’un CROUS aux Antilles Guyane.

Le 11 décembre 1974, le premier Centre Régional des Œuvres Universitaires insulaire est créé par décret ministériel et son siège est fixé à Pointe-à-Pitre.

 

Le décret du 5 mars 1987 modifie la loi de 1955. Il réactualise les missions du CNOUS et des CROUS, la composition des conseils d’administration et les modalités d’élection des étudiants à ces conseils.

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !